Questions de Témpéraments > Compositeurs > Georges Bœuf

Georges Bœuf

artoff15-8172aGeorges BOEUF, né à Marseille en 1937, a étudié au Conservatoire National de Région de cette ville. Ses premières compositions sont purement instrumentales.

En 1969, il fait partie de ceux qui vont installer en France les centres de musique électroacoustique, en co-fondant le Groupe de Musique Expérimentale de Marseille (GMEM) dont il assure la présidence depuis 1974.

Dirigé actuellement par Raphaël De VIVO, le GMEM est devenu depuis Centre National de Création Musicale.

Georges Bœuf mène de front des travaux dans les domaines de la musique électroacoustique et instrumentale.

En 1988, il crée la classe de composition du Conservatoire National de Région de Marseille dirigé alors par Pierre Barbizet, établissement au sein duquel il avait enseigné auparavant la formation musicale, la technique du son et l’organologie.

Jean-Claude Pennetier, Roland Pidoux, Irène Jarsky, Pierre Barbizet, François Le Roux, Daniel Kientzy, Sonia Wieder-Atherton, le Nouvel Ensemble Moderne (Dir. : Lorraine Vaillancourt), le Groupe Vocal Musicatreize (Dir. : Roland Hayrabédian), les Percussions de Strasbourg, le Quatuor Parisii, les Solistes de Sofia, l’Ensemble Télémaque, l’Ensemble Symblêma, sont parmi les principaux créateurs de ses œuvres.

Son catalogue compte actuellement quatre- vingt œuvres instrumentales, vocales, électroacoustiques ou mixtes, œuvres pour la scène ou le cinéma.

Georges Bœuf a composé Le Chant de la Nature pour l’exposition permanente de la Grande Galerie rénovée du Muséum d’histoire Naturelle de Paris et l’opéra VERLAINE Paul, créé à l’Opéra de Nancy en octobre 1996 avec François Le Roux dans le rôle titre.

Ses dernières œuvres : un Quatuor à cordes, créé par le Quatuor Parisii, Orbes pour 12 cordes, créé par l’Orchestre Royal de Wallonie, Couleurs du ciel en Toscane (1998) pour piccolo et quatuor à cordes, créé au Festival de Chaillol, Septimo (1998) pour vibraphone et cloches, enregistré par Frédéric Daumas (CD « Fragrance » paru en mai 1999), Le Prophète, sur un texte de Mallarmé, pour baryton et piano (1998), créé par François Le Roux et Alexandre Tharaud à la Grande Bibliothèque à Paris, Solitaire Vigie pour grand orchestre et chœur (poème de Mallarmé) créé à Nancy en janvier 2000, Variasix pour ensemble instrumental créé par l’Ensemble Télémaque (Aix en 2001) , Tsaïni portz pour ensemble instrumental arménien, créé par l’Ensemble Keram en 2001 et Koré ou l’oubli pour quatuor de claviers-percussion en 2002, créé par l’Ensemble Symblêma.

Publié dans Compositeurs